avril 2019 | 5 minutes de lecture
Apps Synomia

Pour construire ma stratégie éditoriale, je veux découvrir comment les médias abordent mes sujets

banniere_blog.png
robin-g.jpg
Robin Guillemot
Acquisition Manager

Les données non-structurées représentent actuellement entre 80 et 90% de la masse totale de données produites dans le monde, et regroupent contenus, conversations, déclarations en on et off line.

Pour construire ma stratégie éditoriale, je veux découvrir comment les médias abordent mes sujets

Le saviez-vous ? Les médias abordent le sujet de la bière sous 4 angles : La santé l’alcoolémie, la polémique pure et le côté festif.

En fait Ici nous n’allons pas vraiment parler de la bière (oups) mais plutôt comment un traitement intelligent des données non-structurées a pu en quelques minutes nous donner ce résultat. L’enjeu est double : à partir d’une très grande quantité de données sémantiques, nous voulons cerner un sujet, et plus particulièrement la façon dont les médias généralistes et spécialisées l’abordent. L’objectif : En extraire des idées de contenus ou d’angles éditoriaux pertinents, et adopter la meilleure manière d’en parler ou de s’adresser à une cible particulière.

Que ce soit en agences, pour un client ou pour la prise de parole de sa marque.

Les données non-structurées représentent actuellement entre 80 et 90% de la masse totale de données produites dans le monde, et regroupent contenus, conversations, déclarations en on et off line. Ces données ont déjà prouvé leur valeur, mais la complexité de leur traitement rend cette valorisation longue voire impossible. Leur collecte reste plus simple, mais le plus souvent une fois ces données collectées, il est difficile de savoir quoi en faire, nous arrivons à cette fameuse question « So what ? ».

Pour vous donner un exemple avec ce thème de la bière, nous avons repris une mission d’un de nos clients qui a dû se pencher sur la question. Objectif : appréhender la tonalité des médias sur un sujet spécifique.

A la suite d’un brief la problématique est la suivante « la bière comme pilier des liens amicaux ». D’expérience, notre client savait que le sujet était sensible, pour éviter le « bad buzz » il faut se renseigner avant tout, et ne pas partir sur n’importe quel sujet. Une des solutions pour cela est notamment de prendre le « pouls » des médias pour connaitre cette tonalité employée sur ce sujet potentiellement polémique. Afin de confirmer ou non son intuition.

Pourquoi les médias ? Parce qu’ils représentent une base non négligeable d’informations surtout en ce qui concerne les sujets controversés, qu’ils contiennent des études, des témoignages d’experts ou de consommateurs, des enquêtes précises ou des articles chocs.

Mais le plus intéressant reste bien-sûr de recenser, ceux qui ont le mieux marchés, qui ont le plus buzzés, les meilleurs référencés, bref, ceux qui ont le plus intéressés les consommateurs pour comprendre comment ils parlent du sujet, qu’est-ce qui les intéresse et éviter de faire un contenu considéré comme « hors sujet » le but étant de créer du trafic.

Il peut s’agir ici d’une première étape « d’écrémage » rien ne sert d’essayer de regrouper toutes les données sémantiques que vous pouvez trouver, priorisez ce que vous voulez, ici il semble plus pertinent de s’appuyer sur les médias grands publics mais aussi les blogs spécialisés afin d’avoir une vue d’ensemble de ce qu’il se dit, et d’éviter de partir sur un sujet mal orienté avec le marché.

 

Nous vous parlions de data tout à l’heure alors, comment est-ce que ça fonctionne ?

Pour le recensement de ces médias grands publics ou ces blogs, vous pouvez en effet utiliser votre moteur de recherche pour taper votre requête par exemple « boire de la bière » et recenser les premières URL que vous trouvez, les thématiser et repérer si les articles ont une tonalité positive ou négative et encore mieux, regarder si un concurrent est déjà positionné sur le sujet. 

Mais pour que ce soit efficace il faut un échantillon, et que celui-ci soit représentatif et pertinent avec votre problématique. Or, lorsque vous tapez cette requête vous tombez aussi sur des résultats « hors sujet » comme le nom des principaux bars de la ville qui ne vous intéressent pas.

De plus si vous voulez faire cet exercice de manière qualitative il faut prendre du temps.

Cependant, si nous vous disions que des outils existent déjà pour faire tout ce travail de recensement, éviter un maximum le « bruit » inutile non associé à votre objectif, avec un moyen direct de voir les différentes notions associées à votre requête, les meilleurs articles de médias associés à chaque notion, avec leur score de concurrence ? Tout cela avec la possibilité de savoir si votre marque ou votre client est déjà positionné sur le sujet ? En seulement 10 min !

Nous vous présentons notre application « Discovery ».

 

Encore une technologie bancale que vous pouvez trouver n’importe où ? 

Pas du tout, il s’agit d’une application très simple d’utilisation mais basée sur une technologie d’IA robuste. Lorsque vous rentrez une requête dedans, reprenons notre exemple « boire de la bière » l’application va « crawler le web » ou l’analyser afin de sortir les 100 meilleurs articles de blogs ou médias grands publics.

 Mais attention la technologie de machine learning utilisée permet de pouvoir lier intelligemment la requête de départ, aux différents sujets trouvés via le moteur de recherche. Les résultats n’apparaitront pas comme de simples résultats Google par exemple, mais par ordre de pertinence avec l’objectif recherché, évitant donc ce fameux « bruit » dont nous parlions tout à l’heure.

Une démo de l'app ? c'est par ici

Un exemple concret d’analyse

Notre client lance donc l’application en y rentrant « boire de la bière ».
En 10 minutes, il récupère pour chacun des 100 sujets liés à la thématique, les meilleurs articles médias généralistes et les meilleurs articles médias spécialisés.

Pourquoi 100 ? Pas besoin d’aller plus loin, 100 articles représentent déjà un bon échantillon qui vous donnera l’information nécessaire à votre recherche. Nous ne voulons pas vous noyer volontairement dans une masse d’information.

Qu’est-ce que cela veut dire concrètement, les meilleurs ? Tout simplement ceux qui ont le plus de succès sur le web mais aussi les plus en accords avec votre requête de départ. 

Il a donc sous la main une revue de presse complète et a pu commencer rapidement à classifier les articles selon l’angle avec lequel ils abordent le sujet.

Rapidement il a pu s’apercevoir de beaucoup de choses : D’une part la quasi-totalité des articles ont une tonalité polémique. D’autre part après une vingtaine de minutes à étudier les titres des articles, il voit se détacher 4 grands sujets : la santé, l’alcoolémie, la polémique pure et le côté festif.

Seuls 20% des articles abordent le côté festif, alors que plus de 60% abordent les risques et dangers de l’alcool pour la santé.

Voici un exemple des résultats : 

Pour le rapport complet c'est juste la

La situation finale est assez simple, en partant d’un sujet souhaité « la bière comme pilier des liens amicaux » il a pu s’apercevoir qu’aborder le sujet de la bière uniquement sous l’angle festif en occultant le côté prévention, serait une erreur et aurait forcément des retombées négatives, dans les médias et bien sûr sur les réseaux sociaux.

Mais grâce aux résultats trouvés il a pu non seulement recommander d’essayer d’allier les deux mais en plus objectiver son discours, avec des exemples concrets. 

Si vous avez des questions notamment sur l’aspect concurrentiel que nous avons mentionné mais n’avons pas abordé ici, vous pouvez nous contacter juste là, ou demander une démo qui ne vous prendra que 30 min sur un de vos sujets du moment !

On vous fait une petite demo juste la Pour nous contacter :)

Suggestion d'articles

Apps Synomia
mars 2019 | 5 minutes de lecture
Apps Synomia
octobre 2015 | 1 minute de lecture