juillet 2018 | 3 minutes de lecture
Comptes rendus d'events

L'IA au service des insights, retour sur le Printemps des Etudes

printemps-des-etudes-sorgem.png
aurore.jpg
Aurore Legentil
Brand Manager

Vous avez manqué le Printemps des Etudes, l’événement incontournable des professionnels du marketing et de la communication ? On profite de ce début d’été pour vous faire un petit récap de notre conférence en binôme avec Sorgem Advance, « L’Intelligence Artificielle au service des insights ». Comment l’IA modifie la détection et l’utilisation d’insights pour les plans d’action marketing & communication ? L’IA s’insère dans les usages et de nouveaux modèles émergent en conséquence. Quel est l’impact sur le quotidien des professionnels ?

Retour sur la conférence animée par Jean-Michel Suleau, Directeur de Business Unit chez Sorgem Advance, et Maurice Ndiaye, Partner Synomia.

Le gâchis de la data

Nous faisons face à un paradoxe sans précédent. Les marketeurs qui espéraient comprendre leur environnement grâce aux data sont en train de se noyer dans la masse d’informations collectées.

Pourquoi ? Parce que pendant tout l’avènement du Big Data, l’accent a été mis sur la collecte massive et désordonnée de la donnée, sans avoir défini leur rôle ni utilisation finale.

Résultat, les brainworkers se retrouvent face à des masses de données conséquentes (principalement des données non structurées) et peinent à en dégager des insights activables.

Quel gâchis me direz-vous !

Heureusement, les temps changent vite et l’heure est désormais à la compréhension. La montée en puissance d’outils d’analyse de données dotées d’intelligence artificielle marque le début d’un nouveau modèle.

La récente arrivée en force des outils d’analyse sémantiqued’analyse de sentiment ou encore la reconnaissance faciale, sont autant d’éléments qui devraient révolutionner l’expérience proposée par les marketeurs aux clients.

Ce basculement marquera l’avènement d’un marketing people centric ou l’intelligence artificielle aura un rôle primordial : "dégager des tensions fines sur des données smart et massives"

Ce sera alors la fin d’un grand gâchis qui consiste à récolter des données primaires en masse sans finalement bien savoir quoi en faire ni comment les activer.

TÉLÉCHARGER LA PRÉSENTATION

Quelles data?

Vous vous demandez certainement comment définir les types de data pertinentes pour être récoltées et analysées.

Jusqu’à présent une tendance majoritaire se dégageait distinctement : accumuler les informations personnelles et observer les comportements grâce au tracking (cookies). Et finalement la plupart des marketeurs utilisent des techniques similaires, de la publicité personnalisée en fonction des pages visitées.

Dans le nouveau modèle dont nous vous parlions plus tôt et et qui commence à se répandre la Data est source de « Knowledge » et c’est l’intelligence artificielle qui va en extraire toute la valeur en étant capable de comprendre les émotions dans les conversations par exemple.

L’humain doit être assisté par l’IA pour appréhender des masses de données et en extraire le sens profond.

Implantée dans les process, l'IA sera capable de donner accès à des conversations sur toutes les plateformes digitales et d’éclairer les marketeurs sur le sens des comportements.

DECOUVRIR UN EXEMPLE CONCRET DES PERFORMANCES DE L'IA EN ENTREPRISE

Les usages de l'IA dans le quotidien des marketeurs

En un mot, l’IA va donner de la puissance et de la surface à la recherche et à la construction d’insights.

Les insights sont particulièrement précieux pour un marketeur puisqu’ils traduisent des envies, des besoins et des émotions d’une population qui s’exprime sur les plateformes digitales. Souvent les directions marketing et innovation recherchent l’insight qui tue, celui qui leur permettra de trouver la bonne idée de produit ou de service capable de satisfaire un besoin invisible car dissimulé dans la masse de données.

C’est souvent pendant ce processus d’idéation que les tâches répétitives et chronophages, fléau des marketeurs, font leur apparition.

Heureusement les observations montrent que :

L’IA rend ainsi la donnée massive intelligible et le brainworker la rend intelligente !

Une nouvelle ère est en train de s'ouvrir. Celle de la complémentarité entre l’homme et la machine, entre l’intelligence artificielle et l’intelligence cognitive. Cette nouvelle forme d’intelligence porte un nom, c’est ce que nous appelons l’intelligence étendue chez Synomia.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre technologie et notre analyse ?

Nous contacter pour en savoir plus

Suggestion d'articles

Comptes rendus d'events
juin 2015 | 1 minute de lecture
Comptes rendus d'events
mai 2015 | 2 minutes de lecture
Comptes rendus d'events
novembre 2015 | 1 minute de lecture