novembre 2018 | 2 minutes de lecture
L'IA au quotidien

Comment bien paramétrer mon outil de Web Listening / Social listening ?

parametrage-outil-social-listening_blog.png
robin-g.jpg
Robin Guillemot
Acquisition Manager

Collecter les données sociales est devenue primordial pour les marketeur à l’écoute de leurs cibles. Synthesio, Linkfluence, TalkWalker ou Netbase sont autant de dispositif de social listening capables de répondre à nos besoins, encore faut-il savoir les paramétrer. Dans les millions de conversations quotidiennes, comment réussir à capter celles qui nous intéressent ?

Un bon paramétrage, kesako ?

Quel que soit l’outil choisi, la première phase de paramétrage est très importante car elle détermine toute la suite de l’analyse et naturellement de la stratégie. Imaginez une étude sur le maquillage comportant uniquement des questions sur les rouges à lèvres et les mascaras à des jeunes filles qui sont en poste chez L’Oréal : le risque de passer à côté de l’insight pertinent sur les sourcils est élevé 😉 De la même façon, un mauvais paramétrage entraîne le même biais.

Pour bien paramétrer, il faut se poser deux questions : Quoi mettre et quoi enlever ?

Que dois-je mettre dans ma requête ?

Partons du principe qu’il ne sert à rien de collecter des millions de conversations qu’on ne pourra pas traiter/analyser. Il est alors essentiel de spécifier et d’affiner la requête pour ne récupérer que les insights pertinents face à sa problématique. Rester sur du généraliste, c’est passer à côté de l’Insight car noyé dans une masse d’informations inutile. Par exemple, si on travaille sur les télécoms et qu’on souhaite analyser les conversations autour des forfaits internet, paramétrer l’outil avec « forfait internet » est bien trop large : s’intéresse-t-on aux forfaits box ? smartphone ? S’intéresse-t-on aux prix ? à la qualité ? Plus la requête est précise plus on aura de chance de trouver votre bonheur.

Mais attention, précision ne veut pas dire peu de mots-clés mais mots-clés pertinents. Pour trouver les requêtes pertinentes il faut savoir comment s’expriment les internautes, restons sur l’exemple des forfaits internet, la sémantique utilisée est-elle exclusivement « forfaits internet » ? Les internautes parlent peut-être directement de « fibre » ou « forfaits Orange, SFR etc. »

On doit être en mesure d’appréhender toutes les façons dont les consommateurs s’expriment surtout s’il s’agit de communautés particulières (beauty addict, gamers etc.)

Découvrez notre use case web listening

Comment affiner sa requête ? Ou plutôt : que doit-on enlever de sa requête ?

Ok, on y est presque, on a réussi à trouver la liste de mots-clés avec laquelle on est sûrs de capter les conversations qu’on veut, mais il faut se pencher sur un autre problème : le bruit.

Il y a des marques, des sujets qui nécessitent un clean à n’importe quel moment de l’année comme par exemple les marques Orange (le fruit, la ville…) BUT (buuuuut, le but de sa vie…) ou HP (hôpital psychiatrique, Harry Potter ….) mais aussi d’autres sujets qui varient en fonction de l’actualité.

L’IA comme solution aux pratiques chronophages

Pour s’en sortir, les techniques traditionnellement utilisées prennent un certain temps (qu’on n’a pas toujours) : taper sur google le sujet à étudier, regarder la sémantique associée, lancer un premier crawl, regarder ce qui remonte, cleaner et enrichir la requête, recommencer encore et encore…

Le saviez-vous ? L’IA peut nous aider à construire notre requête , RAPIDEMENT et sans prise de tête. En un clic et une dizaine de minutes l’App Request de Synomia permet d’optimiser le paramétrage d’outils de social listening et de gagner du temps sur l’analyse des données ainsi collectées.

D’une part, la liste des mots-clés produite permet de saisir très rapidement toute la richesse sémantique du sujet et vient ainsi l’enrichir pour capter le maximum de contenu pertinent. D’autre part, elle permet d’identifier les associations auxquels on ne s’attendait pas forcément et qui viennent polluer notre requête. Tout cela contextuellement, c’est-à-dire que cette liste changera d’un jour à l’autre en fonction de l’actualité du web sur le sujet.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire ce use case qui vous en expliquera concrètement le fonctionnement.

 

Je découvre le use case

Vous souhaitez en savoir plus sur notre technologie et notre analyse ?

Nous contacter pour en savoir plus

Suggestion d'articles

L'IA au quotidien
août 2016 | 1 minute de lecture
L'IA au quotidien
octobre 2016 | 2 minutes de lecture
L'IA au quotidien
décembre 2016 | 3 minutes de lecture