Google+

L'ANALYSE DU SENTIMENT

Pas d’analyse de sentiment sérieuse sans analyse syntaxique.

Comme tous les moteurs de sentiments, le moteur Synomia exploite des listes de noms, verbes, adverbes, adjectifs à tonalité positive, neutre, négative ou ambigüe, des listes d’adverbes intensifieurs, etc.

Mais toutes ces ressources lexicales sont d’une utilité réduite sans l’analyse syntaxique complète des phrases. La simple présence dans une phrase de mots à orientation positive ou négative ne suffit pas pour évaluer si la phrase émet un jugement, si c’est un jugement positif ou négatif,  ni sur quoi porte ce jugement. Il est absolument nécessaire de connaître les liens syntaxiques entre les mots de la phrase. C’est là que le moteur Synomia puise toute sa force, et creuse encore la différence avec les moteurs standards.

Deux exemples simples suffiront à illustrer ce propos. Pour analyser correctement l’opinion émise dans la phrase « le téléphone Samsung qui vient de sortir est trop cher », il faut avoir repéré toutes les relations syntaxiques suivantes :

  •           la relation sujet entre le nom téléphone et le verbe est
  •           la relation attribut entre l’adjectif cher et le verbe est
  •           et la relation entre l’adverbe trop et l’adjectif cher

C’est à ces conditions que l’on peut déduire non seulement que cette phrase exprime une opinion négative (trop cher), mais aussi que l’objet sur lequel porte cette opinion est un téléphone (un téléphone Samsung).

 


11-telephone samsung2

Dans la phrase « avec cette fibre, plusieurs écrans peuvent fonctionner sans perte de puissance », Il y a plusieurs « inversion de tonalité », qui ne peuvent être saisies que par la syntaxe. Concernant la fibre, puissance est un mot à tonalité positive. Sa dépendance syntaxique avec le mot perte inverse la tonalité : le groupe nominal perte de puissance a une tonalité négative. Ce groupe est dépendant syntaxiquement de la préposition sans, qui dépend elle-même du syntagme verbal peuvent fonctionner, ce qui vient inverser une nouvelle fois la tonalité : sans perte de puissance a une tonalité positive.

12-cette fibre4

On pourrait multiplier les exemples. Il y a une multitude de structures syntaxiques qui sont directement corrélées à l’expression du sentiment. Sans analyse syntaxique pas d’analyse de sentiment sérieuse.

Ceci dit, même si nous disposons, grâce à l’analyse syntaxique, d’un analyseur de sentiment plus performant que les analyseurs standards, nous partageons l’opinion répandue, et affichée chez les acteurs sérieux, que l’analyse du sentiment tout automatique est impossible, et donc inutile. Au niveau macroscopique, les résultats de l’analyse automatique sont globalement positifs, mais insuffisants. Mais la précision et la couverture des analyses du moteur Synomia permettent de guider au mieux les consultants de l’entreprise pour établir des diagnostics, mesurer les tendances fortes, repérer les signaux faibles, extraire les insights pertinents. Les gains de qualité et de productivité sont énormes.

 


DES INSIGHTS REGULIERS SUR L’EXPLOITATION DU BIG DATA AU SERVICE DE VOTRE ENTREPRISE ?

NOUS CONTACTER

Synomia
93 rue Nationale
92100 Boulogne-Billancourt

Tel : +33 (0)1 46 10 06 40

Scroll to Top